• Allianz Riviera : Visite en toute sécurité…

    Le Dimanche 14 mai, l’OGC Nice rencontrait le SCO d’Angers pour la 37ème journée de Ligue 1. Le matin même, les étudiants de 1ère année de master avaient rendez-vous avec Franck Havot, Responsable de la Sécurité du club. Retour sur leur découverte en immersion du terrain de jeu des rouges et noirs.

    L'espace polyvalent de l'Allianz Riviera s'anime à Nice sur la plaine du Var au sein de l'éco-vallée. Véritable lieu de vie, d'échange et de partage, il accueille les matches de l'OGC Nice, du foot mais aussi du rugby, du tennis sur gazon et des sports mécaniques, des concerts, des spectacles et des manifestations de grande envergure. 


    En ce dimanche matin de visite, le stade niçois est déjà en pleine effervescence. Nice est assuré de finir sur le podium. Pour l’occasion, plusieurs dizaines de supporters préparent les « tifos » (animation visuelle organisée par des supporters d'une équipe dans les tribunes d'un stade ou circuit accueillant une rencontre sportive) et installent les drapeaux sur chaque siège. L’objectif est de créer un lien entre les supporters et les agents de sécurité. Frank Havot, Responsable de la Sécurité, est bien connu des « aficionados ». Il explique que cette proximité permet d’avoir un contact plus diplomatique en cas d’incidents dans les tribunes.

     

    Nos AMOSciens ont donc été accueillis en pleine mise en place des mesures de sécurité d’un jour de match. Ils ont aussi pu visiter les travées du stade ; des vestiaires à la zone mixte en passant par les loges. Récepteur de l'Euro 2016, le stade, connecté, propose entre 35 000 et 45 000 places et respecte les grands principes du développement durable. Tout au long de la visite, ils sont, ensemble, revenus sur les problématiques que rencontrent un locataire de stade, mais aussi sur les aléas des saisons et les surprises post-construction. L’un des épisodes marquants reste par exemple le match entre l’OGC Nice et l’AS Saint-Etienne, en 2013, où il y eut 9 blessés suite à des rixes entre supporters ainsi que des jets de sièges plastiques jugés risqués. Depuis 2013, tous les sièges du stade ont d’ailleurs été changés : plus confortables ; ils sont avant tout plus résistants et moins dangereux. 

     

    Les anecdotes s’enchaînent et les étudiants ont le privilège de découvrir le Centre de Sécurité, lieu depuis lequel l’ordre est assuré les soirs d’événements, qu’ils soient sportifs ou non. C’est en salle de conférence que cette visite pédagogique s’achève, l’occasion d’échanger plus longuement sur la carrière et le rôle de Franck Havot, mais également de répondre aux questions des derniers curieux.

     

    Nice, l’heure est au bilan

    En se hissant sur le podium après avoir occupé la tête du Championnat jusqu'à la 19e journée, l'OGC Nice a obtenu son meilleur classement depuis 1976. Lucien Favre a fait des miracles avec un effectif bien moins côté que celui de Monaco ou Paris, mais bonifié par un recrutement estival parfait. Moins bon en Europe (éliminé en phase de groupes de la Ligue Europa), le Gym devra réaliser un mercato au moins aussi bon cet été s'il veut s'illustrer en Ligue des champions.




    Un grand merci à Franck Havot pour son accueil et sa disponibilité. Merci à notre intervenant David Ducci d’avoir organisé cette sortie afin d’illustrer le contenu de son cours. Enfin, merci à notre étudiant Alexandre NIAY pour ce retour d’expérience.

     

     

     

    Plus d'actus :