De Paris à Manhattan

Dans le cadre de leur 3ème année du Programme Grande École International, Romain, Emilien et Matthieu ont passé un semestre dans une université partenaire d’AMOS Sport Business School. Ils ont choisi Pace University, à New York, et nous racontent leurs aventures au sein de la Big Apple.

Pace University : un choix évident

Romain : « Je suis chez AMOS depuis la première année. Je suis passionné par le business et le sport et c’est en allant à un salon de l’orientation que j’ai découvert l’existence de cette école. J’ai toujours été attiré par l’étranger, et plus particulièrement par les États-Unis. Ayant beaucoup voyagé là-bas, je suis tombé amoureux de la culture américaine. Les chances d’y étudier étant rares, j’ai saisi l’opportunité que représente le partenariat avec AMOS et aujourd’hui, me voilà à New York ! »
 
Emilien : « Venant de Nantes, j'ai rejoint AMOS Paris en 1ère année et j’ai tout de suite voulu intégrer le cursus international ! Je voulais étudier à l'étranger depuis le collège, d'abord pour perfectionner mon anglais, ensuite pour voyager et découvrir d'autres cultures. » 
 
 
Étudier au cœur de New York 
 
Romain : « L’université est très impressionnante : elle se compose de 6 bâtiments de 8 à 21 étages à New York, ainsi que d’un campus à Pleasantville avec des infrastructures dignes de clubs de football professionnels français (les structures en France sont largement moins développées qu’aux States). Pace University dispose d’un large éventail de formations : on peut étudier le sport business, comme nous, et croiser des étudiants en médecine, en danse, en chant, etc. » 
 
Matthieu : « L’université est située en plein Financial District, à deux pas du Brooklyn Bridge et du City Hall de Manhattan. C’est une localisation de choix, ne serait-ce que pour l’incroyable vue sur le pont de Brooklyn durant certains cours ! Le nombre d’étudiants internationaux est très important, nous étions plus de 2000 ce semestre. »  
 
Emilien : « Tout est fait pour que les étudiants se sentent bien et s'intègrent rapidement. Les professeurs sont très ouverts et proches de nous. Les étudiants peuvent s'inscrire dans des associations. Par exemple, nous avons tous participé au championnat interne de l'école de futsal. »
 
 
L’importance du sport aux États-Unis
 
Romain : « A New York, le sport est omniprésent, c’est même une religion ! Quand on compare à la France, cela n’a rien à voir : on regarde surtout des matchs de football. Ici, il y a plusieurs sports majeurs : le football américain (la NFL), le baseball (la MLB), le basket (la NBA), le hockey (la NHL), le football (la MLS). A New York, il y a deux équipes principales pour chaque sport : Les Giants et les Jets pour le foot US, les Knicks et les Nets pour le basket, les Yankees et les Nets pour le baseball, les Rangers et les Devils pour le hockey et les New York Redbulls et New York FC pour le football. » 
 
Matthieu : « La ville entière vit au rythme des différents événements sportifs. Par exemple, quand les Yankees étaient en demi-finale de play-off de baseball, tout le monde en parlait, que ce soit dans le métro, au travail, dans la rue et bien évidemment dans les médias. » 
 
Emilien : « Pas une journée ne passe sans que l'on ne voie des américains porter les couleurs de leur équipe ! »
 
 
Leur programme d’études
 
Romain : « Nous étudions une matière différente chaque jour. Au programme : 
Business English - lié au Sport Management 
Comparative Management - l’impact de la culture sur le business de plusieurs pays ; 
Sport Marketing - tout ce qui se rapporte aux finances des clubs ;
Leadership & Management - les techniques managériales, les sources de motivation, etc. ; 
Social Media
 
Les cours de Leadership m’ont agréablement surpris ! Lorsque l’on sort de ce cours, on a qu’une envie : croquer la vie à pleines dents ! Apprendre à manager une équipe et l’accompagner vers la performance. » 
 
 
Événements et networking
 
Romain : « Grâce aux réseaux de nos professeurs, nous avons pu assister à des évènements sportifs, comme un match des New York Redbull ou un match des New Jersey Devils. C’était intéressant de constater que le sport est très important ici alors que les stades et les salles ne sont pas forcément remplis... Enfin, nous avons pu rencontrer des tas d’intervenants venus du Japon, du Brésil et de France, comme nous, qui ont réussi ici ! C’est passionnant de côtoyer toutes ces cultures. » 
 
Matthieu : « Chaque intervenant invité par les professeurs était intéressant ! Nous avons ainsi rencontré une dizaine de professionnels lors des cours de Sport Marketing et de Comparative Management comme par exemple le Directeur Marketing des New Jersey Devils et la Directrice Marketing des New York Redbull. Nous avons également rencontré Sonny Shaah, un agent qui a sous sa responsabilité une douzaine de joueurs de NFL et quelques joueurs de NBA (dont Dennis Smith Jr pour les connaisseurs). Leur parcours est très inspirant. Tout est possible si on travaille dur ! »
 
Emilien : « Dans le cadre de notre cours de marketing, nous avons visité plusieurs stades comme le Redbull Arena. Nous avons également assisté à des matchs et rencontré des employés de clubs qui nous ont donné des conseils pour travailler dans le marketing sportif. »
 
 
L’impact de Pace University sur leur projet professionnel 
 
Romain : « Avoir eu la chance d’étudier à l’international m’a permis de découvrir une autre culture et de nouvelles méthodes de travail. Sur mon CV, c’est très valorisant d’avoir des expériences à l’étranger. En plus de mon semestre à Londres (dans le cadre de ma 2e année chez AMOS), effectuer un semestre à New York montrera que je sais m’adapter, que je suis autonome et que je parle anglais. Cette expérience m’a beaucoup appris et a renforcé mon envie de faire ma vie dans ce pays. »
 
Matthieu : « Mes études à Pace University m’aideront beaucoup en termes de connaissances générales. Les intervenants sont très investis. Les différentes rencontres organisées tout au long du semestre sont des opportunités hors normes ! J’ai découvert également un autre aspect du sport business ici : on voit vraiment que le sport est ancré dans le cœur des américains et qu’il fait partie de leur quotidien. » 
 
Emilien : « Je pense que ce semestre me sera bénéfique pour trouver un stage dans le marketing aux Etats-Unis. J'attends actuellement des réponses de deux clubs de baseball évoluant en Minor League et j'ai un entretien de prévu demain. Si je parviens à être embauché aux États-Unis, j'aurai une expérience significative de plus sur mon CV, ce qui m'ouvrira plus de portes dans le futur. »
 
 
Photo : Emilien devant Pace University
 
Faites de votre passion un métier et de vos rêves un objectif