CHEF DE PROJET ÉVÉNEMENTIEL SPORTIF

DÉCOUVREZ LES MÉTIERS DU SPORT ET LES ÉVOLUTIONS DU SPORT BUSINESS

Présentation générale du métier

Organisateur de A à Z d’un évènement sportif ou en lien avec le sport. Il imagine pour un client organisateur de concepts d’événements selon le cahier des charges défini ou en lien avec celui d’une fédération sportive internationale (UEFA, FIFA, CIO, etc…) avec un concept original pour marquer les esprits et structurer l’ensemble de l’événement.

 

Les clefs de réussite à ce poste

Connaissance poussée des pratiques sportives et de leur histoire comme des réglementations des risques et assurances avec une anticipation constante. Une disponibilité totale et en alerte sur la logistique, sans rien laisser au hasard. Tout couac fragilise l’ensemble. Management des équipes dont la formation spécifique est indispensable. Capacité à se déplacer à tout moment.

 

Compétences requises 

Rigueur, ponctualité, analyse et anticipation des risques alliées à la capacité d’improvisation et dans la polyvalence. Connaissances dans le sport, en droit et gestion des RH avec actualisation des réglementations. Management et encadrement des équipes. Sens de l’écoute et de l’autorité. Implication personnelle forte comme leader du succès.

 

Débouchés

Poste au sein d’une agence ou d’une organisation d’événementiel sportif. Il peut également être amené à intégrer des sponsors comme des banques lors de salons, de manifestations publiques, etc. De nombreuses occasions deviennent des événements à créer pour développer la visibilité d’une marque,  fidéliser ou accroître une clientèle.

Fourchette de rémunération

Le salaire peut se situer entre 1 500€ et 2 500 € brut mensuel en début de carrière selon l’événement et la structure de l'employeur. La spécialisation et la réputation professionnelle sont des facteurs de progression salariale en sus de l’expérience.

ILS EN PARLENT

Arnaud, diplômé du Bachelor Métiers du Sport - Promotion 2016 après un semestre à Buffalo (USA) a réalisé son « rêve de gosse » en intégrant la structure Trans’Organisation pour la Transjurassienne. Chargé de la communication et du marketing, il développe aussi la marque Transju dans un poste mêlant organisation, missions de terrain, relationnel, et création visuelle.