JOURNALISTE SPORTIF

DÉCOUVREZ LES MÉTIERS DU SPORT ET LES ÉVOLUTIONS DU SPORT BUSINESS

Présentation générale du métier

Il doit relater et commenter en direct (radio, télévision, web, agences de presse) l’événement sportif auquel il assiste avec un regard critique de Journaliste avant d’être supporter. Il est fin connaisseur du milieu sportif : histoire (clubs, athlètes, dirigeants, arbitres, etc.), évolutions, règlements, palmarès des disciplines. Il doit conjuguer passion et lucidité. Attractivité du métier (proximité célébrités).

Les clefs de réussite à ce poste

Être précis, clair, simple et réactif aux événements du match : à l’oral comme à l’écrit. L’aisance orale et le sens de l’improvisation sont indispensables lors du direct. L'alimentation de contenus avec l'apport de statistiques (data) sont désormais exigées. Accepter les déplacements nombreux.

Compétences requises 

Excellent rédactionnel. Excellente diction et aisance dans l’expression orale. Bonne culture générale et sportive (les deux !). Informer avant de juger. Adaptabilité et goût du défi. Contrôle des émotions et de ses réactions trop personnelles. Savoir « meubler » lors de coupures, ou problèmes techniques. Anglais conseillé.

Débouchés

Organes de presse écrite, télévisuelle, numérique, radios (internationaux, nationaux et régionaux). Agences développées sur YouTube et internet pour couvrir des sports non accessibles sur les grandes chaînes. Métiers mixtes entre journalisme et communication/promotion (clubs).

Fourchette de rémunération

Outre les piges souvent présentes au démarrage, le salaire initial est à partir de 1 800 € brut annuel avec des variables d’ajustement selon la notoriété, la structure (chaine TV de club ou autres).