Roland-Garros from the inside : Interview de Romain, Responsable de l'activité retail hors-stade pour la FFT

Depuis Janvier, notre AMOScien Romain Durand (Programme Grande Ecole International – 4ème année) est Responsable d’activité retail hors stade au sein de la Fédération Française de Tennis. Alors que Roland-Garros vient de s’achever, il nous présente ses missions et son regard sur l’un des plus importants événements sportifs de l’année.

Romain, peux-tu nous en dire plus sur ton poste et tes missions au sein de la Fédération Française de Tennis ?

Je suis Responsable de l’activité retail hors-stade dans le cadre d’un CDD. Je m’occupe donc de l’activité commerciale du département des produits dérivés (La Griffe) en dehors de l’enceinte du stade de Roland-Garros.
Mes missions incluent :
- la supervision globale de 8 points de ventes (Porte d’Auteuil, Champs-Elysées haut et bas, Opéra, Gare de Lyon, Gare de Bruxelles-Central, Péniche de Grenelle, Galeries Lafayette) ;
- le management d’une équipe de 30 personnes ;
- le recrutement et la formation des coordinateurs, des managers et des vendeurs ;
- la préparation et la supervision des dispositifs (coordination des équipes commerciales, de la logistique, des prestataires extérieurs, des agences et des fournisseurs) ;
- la préparation et la mise en action des activations marketing « In Store » (en point de vente) ;
- la centralisation, le suivi et l’analyse des KPI’s.
 
 
Comment as-tu décroché cette opportunité ?
 
J’ai travaillé à Roland-Garros en 2014 au poste de Coordinateur des points de vente extérieurs. C’était la première fois que la FFT implantait des boutiques hors du stade. L’expérience s’étant avérée concluante, l’équipe m’a de nouveau fait confiance lorsque j’ai postulé à cette offre pour le tournoi 2017.
 
 
Qu’est-ce qui t’a le plus étonné en vivant ce tournoi de l’intérieur ?
 
C’est de voir la « machine » Roland-Garros se mettre en route. Ce qui est le plus impressionnant, c’est que le travail de toute une année est mis en exergue pendant trois semaines (si l’on compte les qualifications et le tournoi). Roland Garros a une organisation où rien n’est laissé au hasard pour que ce tournoi du Grand Chelem reste à la hauteur de sa réputation année après année.
 
 
Qu'apprécies-tu dans le fait de travailler à RG 2017 ?
 
Au-delà d’être au cœur de l’évènement, c’est le fait de permettre aux personnes ne pouvant se rendre au stade de tout de même prendre part à cette expérience unique. Grâce aux points de vente implantés dans Paris et à mon équipe très motivée, ces personnes peuvent se procurer des produits RG.
 
 
Quel cours suivi chez AMOS t’a le plus servi lors de cette expérience ?
 
Il m’est impossible de citer un cours en particulier. C’est plutôt l’ensemble des cas préparés et nos mises en situation professionnelle tout au long de l’année qui nous préparent à ce type de postes. Je tiens aussi à souligner que l’école et les membres de l’équipe pédagogique font tout leur possible pour que l’on puisse concilier opportunités professionnelles et formations théoriques. C’est une vraie chance.
 
 
Faites de votre passion un métier et de vos rêves un objectif