Travailler dans l'e-sport : Chargé de développement audiovisuel chez Webedia

Jules Thiébaut est étudiant en 4ème année du Programme Grande Ecole d’AMOS Paris. Parallèlement à ses études et depuis près d’un an, il évolue au sein de Webedia, l’un des acteurs phares de la création de contenus médiatiques en France. Après quatre mois de stage en community management, il a décroché un contrat d’alternance en tant que Chargé de développement audiovisuel. Il nous raconte.

Comment as-tu eu décroché cette opportunité ?
 
J’ai eu la chance de rencontrer Florent Houzot, le rédacteur en chef de beIN Sports, dans le cadre de la rédaction de mon mémoire de 3e année de Bachelor Métiers du Sport. Il m’a présenté au producteur des émissions e-sport, Bertrand Amar, mon manager actuel et celui qui m’a donc embauché.
 
 
Quelles sont tes missions ?
 
Je m’occupe de plusieurs émissions TV : Joe & Nico (diffusé sur MCM) au quotidien et de manière plus épisodique l’ESWC Kids (sur Canal J à partir du 10 février et prochainement sur Gulli pour un prime). Cela comprend l’organisation des tournages, la gestion des prestataires, des invités, des animateurs et de la logistique ainsi que le suivi et contrôle des épisodes. Je m’occupe également de la communication d’une chaîne TV que nous avons lancée le 10 janvier : ES1, la première chaîne 100% francophone consacrée à l’e-sport. Le but est d’apporter plus de visibilité à cette discipline et de toucher le grand public. A côté de ça, je suis en charge de la ligne éditoriale de l’émission Death Match Quizz, en partenariat avec Coca-Cola. C’est un quizz hebdomadaire qui dure une heure et qui est diffusé sur LeStream, la webTV des influenceurs Squeezie et Cyprien. En bonus, je fais la voix-off et j’ai récemment animé l’émission pour la première fois. Pour finir, je m'occupe toujours de la communication digitale des émissions e-Sport de beIN Sports (@beIN_eSports et @beIN_eLigue1).
 
 
Qu’as-tu appris depuis ta prise de poste ?
 
C’est une validation : l’audiovisuel est vraiment ce que je préfère ! C’est un secteur qui demande beaucoup d’investissement et j’ai énormément gagné en maturité, en organisation et en compétences. Du coup, j’ai hâte d’intégrer à temps plein le monde de l’entreprise !
 
 
Selon toi, quels défis attendent l’e-Sport audiovisuel ?
 
La discipline se professionnalise de plus en plus. Nous avons récemment reçu sur beIN Sports un joueur professionnel, Stephano, qui va participer au tournoi  Intel Extreme Masters, compétitions d'élite co-organisées par le CIO. C’est dingue ! La difficulté, c’est de réussir à montrer qu’il s’agit d’un vrai business avec une évolution des métiers dans le domaine de l’e-sport, j’en suis l’exemple. Et ce n’est pas fini ! De plus en plus de personnes vont s’y intéresser. Petite anecdote : le public français est reconnu comme le meilleur public e-Sport du monde en terme d’ambiance !
 
 
Quels sont tes projets pour la suite ?
 
Je souhaite rester dans l’audiovisuel et si possible chez Webedia. L’année prochaine, mon but est donc de garder mon alternance et d’obtenir mon diplôme Master of Business in Sport. J'aimerais faire de l'antenne comme animateur télé ou radio et pourquoi pas devenir producteur.
 
 
Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaiteraient travailler dans l’e-Sport?
 
C’est un milieu où tout le monde se connaît et où le réseau est primordial. Soyez présents sur tous les événements ! Rencontrez les acteurs de l'e-Sport, participez en tant que volontaires aux événements, et créez un CV « e-Sport » qui concentrera toutes vos expériences dans ce domaine.
 
Faites de votre passion un métier et de vos rêves un objectif