• Interview Etudiants au cœur du Cercle des Nageurs de Marseille

    Interview Etudiants au cœur du Cercle des Nageurs de Marseille

    Deux étudiants dans une même structure : le Cercle des Nageurs de Marseille


    Philippine est en alternance, Lenny en stage. Elle est en troisième année du Bachelor Métiers du Sport, lui en première année. Ils ne se connaissent pas ou peu, et pourtant, le Sport Business est là pour créer de nouvelles synergies.

    Partez à la rencontre de ces deux AMOSciens made in Marseille, qui, au cœur d’un lieu idyllique, continuent de se former dans le Sport Business.

    Hello à tous les deux. Pouvez-vous vous présenter ?


    Philippine Choutet : j’ai 20 ans et je suis actuellement en troisième année en alternance au sein du campus AMOS Marseille. J’ai la chance d’effectuer mon année au sein du Cercle des Nageurs de Marseille en tant qu’Assistante Marketing et Communication.

    Lenny Lafosse : je suis en 1ère année de Bachelor à AMOS Marseille. Mon premier stage dans la distribution se déroule à la boutique du Cercle des Nageurs à Marseille.

    Philippine : pourquoi le choix de l'alternance en 3ème année ?


    Philippine Choutet : l’alternance permet une liberté financière et l’apprentissage sur le terrain. Aujourd’hui, cette voie est de plus en plus reconnue. Ca met aussi en avant, un atout et une valorisation au niveau de mon expérience. J’ai l’occasion d'acquérir un certain nombre de compétences opérationnelles et donc de renforcer mon employabilité. Mes connaissances théoriques, apprises à l'école, sont ici mises en pratique.

    Je peux continuer à me familiariser en douceur avec le monde du travail, son ambiance, ses codes et son rythme. L'alternance permet une meilleure insertion professionnelle, car grâce à cette expérience, je vais pouvoir facilement me démarquer de mes concurrents issus de la voie classique. Une fois en cours, une fois en entreprise, le quotidien n’est jamais le même.

    Pourquoi le Cercle des Nageurs ? Tout simplement parce que c’est une institution. C’est une réelle opportunité de pouvoir effectuer mon année au sein de ce lieu exceptionnel qui fait la fierté de tous les Marseillais.

    Travailler au Cercle, c'est faire vivre ce lieu pour tous les membres, avec des pratiques très diverses dans des sports collectifs et individuels. En natation, des athlètes marseillais ont remporté 13 records du monde et 15 médailles aux JO. Pour le water-polo, ils jouent cette année leur quarantième titres de champion de France. Un lieu rempli de (futurs) champions !


    Philippine : comment ça se passe ? Quelles sont tes missions au quotidien ?


    Philippine Choutet : ça se passe bien. J’ai pris doucement mes marques aux côtés de Morgane Mascret et Isola Virgilio en découvrant le fonctionnement du Cercle et du water-polo. Globalement, mes missions sont de trouver des idées d’animations, de contacter des écoles/structures pour leur proposer de venir découvrir le water-polo, d’envoyer des mails pour les prochains matchs, d’aider Isola à préparer la salle de séminaire pour les entreprises, de gérer les événements internes…

    L’expérience spectateur dans le monde du water-polo est quasi inexistante et c’est un grand challenge de tout devoir imaginer et créer !

    Philippine : tu travailles notamment sur l’affluence lors des soirs de match. Quel est l'objectif ?


    Philippine Choutet : mon objectif est de créer une réelle expérience pour les spectateurs. Il faut penser au parcours qu’ils empruntent, l’ambiance, le service Food & Beverage... On peut ainsi les fidéliser pour qu’ils reviennent aux prochains matchs.


    Lenny : que penses-tu de ton cadre de travail ? Quelles sont tes missions ?


    Lenny Lafosse : le cadre de mon stage est incroyable ! C’est une chance de pouvoir finir sa journée avec un magnifique couché de soleil tous les soirs de la semaine.

    Mes missions au sein de la boutique sont multiples comme par exemple : conseiller les clients en fonction de leurs besoins, dynamiser et mettre en valeur la boutique, gérer des stocks.


    Lenny : que penses-tu de cette première expérience en entreprise ?


    Lenny Lafosse : c'est un bon premier pas dans le monde professionnel. Ce stage me permet de comprendre comment fonctionne une boutique et le secteur de la distribution. Prochainement, je devrais même pouvoir participer à l’organisation des matchs de water-polo en championnat et en coupe d’Europe.

    Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans vos missions ?


    Philippine Choutet : le plus grand challenge et ce qu’il me plaît depuis le début de mon alternance, c’est développer un sport à Marseille qui est quasi inexistant pour beaucoup. Je découvre le fonctionnement d’un club privé qui possède des valeurs et un esprit que je dois respecter quand j’imagine les animations pendant les matchs. Je dois énormément utiliser ma créativité, m’imposer et toujours chercher de nouvelles idées.

    Lenny Lafosse : le relationnel avec les différentes marques partenaires que j’ai découvert récemment. Ce qui est intéressant dans la commande des produits, c’est qu’il faut identifier les besoins mais aussi prendre en compte les demandes des clients.


    Un dernier mot ?


    Philippine Choutet : le seul conseil que je peux donner, c’est de chercher à vivre le plus d’expériences possibles, car votre carrière va se former grâce à celles-ci. Pour réussir, il faut se donner les moyens et vous êtes les seuls à avoir les cartes en main. J’ai envie de mettre une petite citation, donc comme dirait Xavier Dolan « Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n'abandonne jamais. »

    Lenny Lafosse : je remercie le Cercle des Nageurs de m’accueillir pour mon premier stage. Les personnes qui travaillent avec moi sont attentionnées et mettent à ma disposition les ressources nécessaires afin que je devienne autonome. J’ai hâte également de commencer mes missions sur l’organisation des matchs de water-polo !



    Bravo et merci à Philippine et Lenny ! Mention spéciale au Cercle des Nageurs qui fait confiance à nos AMOSciens. Allez le Cercle !

    Plus d'actus :