• « L’arme secrète : le carnet d’adresse ! » Gaëlle Laurent, Journaliste Sportive (ex-Nord éclair), correspondante Le Parisien à Lille

    « L’arme secrète : le carnet d’adresse ! » Gaëlle Laurent, Journaliste Sportive (ex-Nord éclair), correspondante Le Parisien à Lille
    A l'occasion des "Petits-Déjeuners du Sport" du Jeudi 18 Avril à AMOS LILLE, Gaëlle Laurent, Journaliste Sportive (ex-Nord éclair), correspondante Le Parisien à Lille, était notre invité d'honneur. Retour des AMOSciens lillois sur cette rencontre:

    "Journaliste sportive ex-Nord Eclair et actuellement correspondante pour le Parisien, Madame Gaëlle Laurent nous a fait le plaisir d’être parmi nous le Jeudi 18 Avril.

    C’est donc au cours d’un nouveau Petit Déjeuner Lillois, aussi riche d’informations que les précédents, que celle-ci est revenue sur son parcours.



    Depuis son plus jeune âge, Gaëlle Laurent rédigeait déjà des articles devant son poste de télévision : elle y décryptait notamment l’actualité sportive dès que l’occasion s’y prêtait.

    Sa vocation était trouvée : elle serait journaliste sportive !

    C’est ainsi qu’à l’âge de 16 ans, elle faisait ses premières armes à Nord Eclair. Stage, CDD puis CDI,  elle y passe au total treize années.

    Au sein d’une équipe d’une soixantaine de personnes, sa mission principale était de suivre au jour le jour le club de football du LOSC, « son club de cœur ».

    Une expérience très enrichissante, où l’impression de vivre de sa passion et de ne pas travailler a toujours été et est encore très forte.

    En plus du LOSC, Gaëlle Laurent a également touché au volleyball ainsi qu’au basket dans la métropole Lilloise.



    Suite à la fusion de Nord Eclair et de la Voix du Nord en Décembre 2012, celle-ci décide de s’en aller vers de nouveaux horizons. La chance de rebondir pour le Parisien et s’occupait des trois clubs phares de la région Nord – Pas-de-Calais s’est tout de suite présentée.

    En plus du LOSC, le RCL et le VAFC devenaient de nouveaux sujets d’articles.



    Après être revenue sur son parcours, la correspondante du Parisien insistait sur le fait que son métier est un métier de contact, où le carnet d’adresse est une véritable arme secrète. Et encore plus dans le milieu sportif !



    Ensuite, celle-ci nous expliquait que le sport était certainement le domaine dans lequel il est le plus difficile de rédiger. « Quand un match se termine à 23h45 et que vous devez envoyer votre article à la rédaction en quinze minutes car celle-ci est bouclée à minuit… Le sport est une très bonne école ! ».



    Enfin, la difficulté de réaliser certaines interviews allait être le dernier point soulevé. Gaëlle Laurent nous apprenait et nous conseillait sur les 4 façons d’obtenir un entretien avec un sportif :

    - L’attaché de presse

    - L’agent

    - Les agences de conseil



    Enrichissant et passionnant allaient être les deux derniers mots de son intervention, pour qualifier son métier !"


    - texte: Etudiants d'AMOS Lille -


    Plus d'actus :