• L'expertise métier ? Un talent dans le sport...aussi ! (1/2)

    L'expertise métier ? Un talent dans le sport...aussi ! (1/2)
    Le sport est en croissance avec de nouvelles tendances, de nouveaux medias, de nouveaux business model et de nouvelles sources de revenus. Le monde du sport business n’échappe pas aux mutations de la société. Ainsi la dernière décennie a vu le développement de nouvelles habitudes chez les supporters et les fans. Le sport spectacle s’est largement étendu à d’autres acteurs et spectateurs. La digitalisation irrigue l’économie du sport de toutes parts. Et au global ces avancées poussent l’univers du sport à se professionnaliser comme le note Will Lloyd le CEO et fondateur de Global Sports. Ces évolutions peuvent ouvrir des perspectives nouvelles en matière de création d’emplois, de nouveaux métiers , et les marques comme Go Pro ou Red Bull ont bien compris cela. Mais cela n’a rien d’automatique... L’expertise métier est incontournable dans le sport business car comme le dit Will Lloyd “le sport en est encore à ses balbutiements” ! Cela semble difficile à croire tant les progrès de son économie sont constants mais l’acquisition des fondamentaux dans toute compétence métier demeure la clé de la réussite.

    Rencontre avec Will Lloyd, CEO et fondateur de Global Sports (anciennement GlobalSportsJobs). Cet Anglais, autrefois manager de grands athlètes olympiques tels que Linford Christie, Colin Jackson et James Cracknell, a été en mesure de capitaliser sur l’influence croissante de la technologie numérique pour créer sa propre société, un réseau numérique ciblé que toute personne souhaitant travailler dans l’industrie du sport devrait connaitre. Global Sports est aujourd’hui la plateforme digitale leader, spécialisée dans la recherche et le recrutement de talents pour l’industrie du sport. Will a partagé avec nous les tendances du marché du sport en termes d’embauche et il a également partagé ce qui sont pour lui les compétences indispensables pour devenir un professionnel du sport à succès.

    Quelles sont les grandes tendances du marché du sport actuellement ? Les opportunités sont-elles dans les entreprises sportives “classiques” ou vers des entreprises extérieures au sport business ?

    Les opportunités les plus recherchées tendent à être « en interne » ou dans des entreprises classiques. Ce sont les plus populaires car elles offrent les avantages des grandes entreprises, mais pour ceux qui ne sont pas habitués à travailler dans de grandes entreprises, cela peut constituer un défi majeur. Les rôles commerciaux constituent toujours le volume d’opportunités le plus important, ce qui reflète l’importance de générer des revenus pour le secteur. Cependant, l’influence de BIG DATA suscite une forte demande de compétences spécifiques qui devrait continuer de croître parallèlement à son importance dans tous les aspects du processus de prise de décision. La clé à retenir est que le sport est en croissance, pas forcément à votre porte, mais dans le monde entier, il se développe et offre des opportunités.

    Quel secteur connait aujourd’hui le plus grand dynamisme entre le secteur privé et le secteur public ?

    Il est impossible de répondre à cette question en termes génériques car toutes les organisations, publiques ou privées, grandes ou petites, sont à des stades différents de leur évolution. Ceci est en partie dû à une évolution naturelle et une autre est forcée et, par conséquent, plus probablement une nécessité. Nous devons également nous rappeler que le sport en est encore à ses balbutiements et que nous aspirons tous à la professionnalisation dont nous rêvons tous désespérément. Nous devons donc nous occuper de ce qui est disponible. Les offres d’emploi que vous lisez, l’expérience que vous avez acquise dans le cadre du processus de recrutement, la qualité de l’entretien, tout cela reflète la situation réelle de l’organisation et devrait vous aider à décider s’il s’agit d’une organisation pour laquelle vous souhaitez travailler ou non. Ne prenez pas de décision émotionnelle, cela risquerait de mal finir !

    Face à l’évolution des métiers dans le management sportif, quelles sont les nouvelles attentes des entreprises ?

    Il existe une mauvaise conception populaire autour de cette question. Les entreprises ne s’attendent pas à voir la personne parfaite, en particulier au niveau d’entrée, mais elles souhaitent voir quelqu’un qui, à leur avis, pourrait se rapprocher de l’ensemble complet au fil du temps. Ils recherchent donc une attitude et l’entraînent ensuite pour acquérir des compétences. Ils recherchent des personnes qui ont saisi des opportunités tout au long de leur parcours et qui ont réussi. Ils veulent savoir comment ont-ils réussi ? Quelle a été leur approche ? Ils veulent voir une preuve du concept avant d’embaucher.

    Quelles sont les attentes et les besoins du secteur ?

    Cela renvoie à la question précédente. Il ne fait aucun doute que les générations changent et que les médias jouent un rôle important en offrant aux jeunes professionnels la possibilité de progresser dans leur vie active. Cependant, malgré la rapidité des changements dans de nombreux domaines de l’industrie du sport, rien ne remplace l’acquisition des connaissances. C’est toujours l’élément clé des personnes qui réussissent et cela commence par une personne qui a la bonne attitude, qui est disposée à apprendre, qui est disposée à contribuer au sein d’une équipe pour faire le travail. Cela devient de plus en plus rare, car la jeune génération pense qu’ils devraient être mieux payés et avoir plus de responsabilité dès le départ, ce qui, à mon avis, est dans l’ensemble contre-productif.

    Quelles sont les compétences professionnelles et interpersonnelles les plus recherchées / appréciées par les recruteurs ?

    Un mot, ATTITUDE. Capacité d’écoute et de recherche avant d’engager une conversation ou une réunion. En échouant à vous préparer, vous vous préparez à échouer. -Benjamin Franklin. Pas besoin d’arrogance ni de titre pompeux sur votre CV, le monde change et ces attributs ne sont plus nécessaires !

    Sur un recrutement international, quelles sont les compétences attendues et comment les appliquer ?

    Là aussi un seul mot, Respect - Le sport prend plus de place que jamais, ce qui crée plus d’opportunités dans de nombreux secteurs de l’industrie et dans de nombreuses nouvelles régions du monde. La capacité à gérer avec succès différentes cultures, d’apprendre les langues mais de s’en tenir aux principes directeurs est la clé du succès dans un environnement international. Rome n’a pas été construite en un jour - respectez les traditions, la culture, la politique, la langue.

    Pour faire carrière dans le sport business, est-il nécessaire d’avoir un profil spécialisé dans le sport management ?

    Non - L’environnement en mutation concerne également les compétences fonctionnelles - les organisations se tournent de plus en plus vers l’expertise fonctionnelle plutôt que vers les connaissances sportives ou les connaissances du secteur. Avoir un intérêt peut aider, mais ce n’est pas la clé du succès. Les diplômes post-universitaires peuvent vous aider à vous démarquer de la concurrence, car vous démontrez votre désir d’apprendre, vous vous souciez de votre développement professionnel et d’un niveau d’intelligence que vous pouvez offrir à votre employeur.

    Quand on souhaite évoluer dans le domaine du sport business, choisir une formation dédiée au management du sport est-elle nécessaire face à une formation généraliste ?

    Je ne pense pas que, au niveau débutant, la spécialisation puisse constituer un obstacle, car lorsque vous démarrez dans le monde des affaires, vous devez être à même de fournir des compétences et des attributs divers. À mesure que vous vous développez et que vous touchez davantage aux compétences spécialisées, il peut être avantageux de consulter des cours spécialisés. N’oubliez pas que ces cours peuvent être spécifiques à un secteur (sponsoring) ou à des compétences (leadership). Il s’agit de gérer votre propre plan de développement de carrière afin d’obtenir le meilleur de vous-même et de donner le meilleur à votre employeur.

    L'expertise métier ? Un talent dans le sport...aussi : A suivre l'interview d'Aurélien Flacassier, fondateur du cabinet de recrutement “Compétences PHENIX” 

    Plus d'actus :