• London Calling

    AMOS Sport Business School accorde une grande importance à la dimension internationale dans ses programmes de formation.
    Tous les étudiants de 2ème année ont l’opportunité de vivre une expérience exceptionnelle sur le campus AMOS Londres. Et cette année, c’est Wieme et Floriane, 2ème année AMOS Nice qui nous racontent leur expérience.

     

    Légende : Wieme avec le basketteur Cory DIXON #23

     

    Quelles sont vos premières impressions sur le campus londonien et sur la ville ?

    Floriane & Wieme : « Les débuts à Londres ont été palpitants ! Avec le temps on s’habitue à l’environnement, aux quartiers, aux sorties et surtout à la langue. Le campus Londonien est situé à Greenwich à deux pas de la gare et du DLR (métro), ce qui est très pratique, sachant que la majorité des étudiants ne vivent pas à Greenwich même. L’équipe AMOS Londres et les intervenants nous ont très bien accueilli. Le BDE (Bureau Des Etudiants) est très actif et organise beaucoup d’événements grâce auxquels nous avons pu nouer des liens avec les étudiants des autres campus AMOS. »

    Quelques mots sur les cours et les intervenants ?

    Floriane & Wieme : « Les cours sont variés et sont dispensés par niveau. Nous avons déjà pu assister aux cours de préparation au IELTS (International English Language Testing System) qui est le test d’anglais le plus prisé au monde, aux cours de sport management ainsi qu’à des conférences sur des thèmes précis comme le dopage.

    Les intervenants en sport management possèdent des cartes de visite impressionnantes. Nous pouvons citer Peter Evans, spécialiste de la prévention anti-dopage, Ashley Tait, ancien international de hockey-sur-glace et consultant en stratégie commerciale ou encore Deepak Trivedi qui intervient en tant que consultant sport management. C’est une grande chance de pouvoir apprendre à leurs côtés. »



    Comment êtes-vous logés ?

    Floriane & Wieme  : « 85% des AMOSciens vivent en colocation et certains ont choisi des colocations avec des étudiants étrangers afin de pratiquer l’anglais au quotidien. Il est relativement facile de trouver son logement à l’avance via internet. Il est aussi possible de le trouver directement sur place. Un conseil pour les futur londoniens : réservez un Airbnb pour une durée d’une à deux semaines ; puis sur place vous trouverez des agences. »

    Quelles expériences professionnelles avez-vous trouvées ?

    Floriane & Wieme  : « Pour trouver des jobs intéressants, il faut s’y prendre dès le début de l’aventure. Le semestre à Londres passe très vite. De notre côté, nous travaillons ensemble au sein d'une académie de basketball (VH Sport Group) qui souhaite se développer à l’échelle européenne. Son fondateur, Victor Henry est très à l’écoute de nos idées et nous implique facilement sur diverses missions que ce soit en communication digitale (lancement du compte snapchat, refonte du site web), en recherche de sponsors, et en promotion globale de la marque. Ceci est donc une grand chance pour nous car cela nous permet d’étendre nos connaissances. C’est une très belle opportunité de pouvoir travailler dans le sport business, en anglais.

    Concernant les autres étudiants niçois, la plupart d’entre eux travaillent dans les domaines de la restauration, de la vente ou des prestations VIP notamment par le biais des agences d’intérim comme Evolve. »

    En dehors des cours et des expériences professionnelles, comment profitez-vous de Londres ?

    Floriane & Wieme : « Nous profitons de notre temps libre pour assister à des événements sportifs, notamment des matchs de football. Tous les étudiants ont eu l’opportunité de visiter le stade de West Ham, lieu emblématique des Jeux Olympiques de 2012. Nous avons assisté à différents matchs de football comme Tottenham vs Manchester City (Premier League), Charlton Athletic vs Blackburn Rovers (3ème division) et Chelsea vs Arsenal (FA Cup). Certains d’entre nous ont également eu le plaisir d’assister à des matchs de rugby ou encore de volley.

    En plus des événements sportifs, nous visitons les différents quartiers londoniens, nous allons au cinéma (en anglais bien sûr !), nous nous baladons dans les parcs, nous allons au pub (traditon anglaise oblige) et nous nous sommes même rendus au casino. Il y en a pour tous les goûts ! »


    Merci à nos AMOSciennes pour leur témoignage !

    Plus d'actus :