• PATRICE PREVOT : DE L’ECOLE DE RUGBY A LA TETE DU STADE NICOIS

    PATRICE PREVOT : DE L’ECOLE DE RUGBY A LA TETE DU STADE NICOIS
    Alors qu’il pratique le Rugby durant ses années universitaires, Patrice Prévôt transmettra, des années plus tard, la passion du ballon ovale à son fils. Ce dernier, par son entrée à l’école de Rugby du Stade niçois, donnera à son père l’envie de s’investir dans le Club. Gravissant tous les échelons à l’intérieur du Club, d’abord Président de l’école de Rugby puis Secrétaire Général, Patrice Prévôt est désigné au poste de Président de l’association au départ de son prédécesseur.

    HISTOIRE


    Monsieur Prévôt, pouvez-vous nous parler de l’histoire du Rugby à Nice ?


    « Le Rugby à Nice a démarré en 1912, longtemps le club phare fut le Racing Rugby Club de Nice. Grâce à ce club, le Rugby a gravi tous les échelons depuis les séries jusqu’à la deuxième division de l’époque. En 1971, un fort contingent de joueurs toulonnais en désamour du RCT propulse le club dans une nouvelle dimension avec en point d’orgue, trois titres en challenge de l’Espérance (1974, 1976, 1978), deux quarts de finale (1974, 1980) et une demi-finale (1977) du championnat de France à chaque fois perdue face au seigneur de l’époque, l’AS Béziers. Pareillement, en 1983, le club parvient en finale du Championnat de France et échoue 6/14 devant Béziers. La saison suivante le Racing remporte le titre Du Manoir, équivalent à la coupe de France face à Montferrand. Après cette apogée, dans les années qui suivirent, le tournant du professionnalisme fut raté. Le Club rejoint l’élite 2 puis la promotion nationale fin des années 90. Les déboires financiers conduisent à la fin de ce Club historique dont les forces vives fusionnent avec le club universitaire du NUC pour donner naissance au Rugby Nice Côte d’Azur. Les divisions internes et de nouveaux problèmes financiers conduisent à la fin de ce club en 2012. Ce fut l’Association Stade Niçois qui reprit le flambeau du Rugby Niçois. Il gravit les étapes de la fédérale 3 jusqu’à la fédérale 1 actuelle, antichambre du Rugby Professionnel. »

    LE RUGBY ET LES JEUNES Pouvez-vous expliquer en quoi consiste le « projet sportif » mis en place par le Club niçois ?


    « Le projet est à géométrie variable, en école de Rugby, jusqu’en M14, on accueille tout le monde en multipliant les équipes par catégorie pour que chacun puisse jouer à son niveau. Dès les catégories jeunes, le Club se veut plus élitiste et ambitionne de jouer sur les plus hauts niveaux rugbystiques nationaux en M16 et M18. Des ententes sont liées avec les clubs voisins, Saint Lau, Monaco ou Antibes pour que nos joueurs qui n’accèdent pas au niveau national puissent continuer la pratique du Rugby. »

    Vous avez récemment ouvert une académie régionale FFR, en quoi consiste-t-elle ?


    « Matériellement, l’Académie est hébergée à l’institution DonBosco. 32 cadets et juniors bénéficient de ce label reconnu et partiellement financé par la FFR. Le dispositif permet 6h d'entraînement supplémentaire par rapport à un joueur qui n'y est pas accueilli. Une sélection des candidats au niveau régional permet d'alimenter ce collectif et renforcer le niveau de nos équipes jeunes. En dehors de l'accompagnement sportif, des accompagnements médicaux et scolaires étayent le dispositif. »


    SPONSORING/MECENAT/PARTENARIAT


    Quelles relations sont entretenues entre le club niçois et les partenaires publics ?


    « Le Stade Niçois est en relation et soutenu par l'ensemble des institutions nationales et régionales. Le projet sportif s'accompagne d'un soutien politique à plusieurs niveaux, particulièrement la mairie détentrice du complexe des Arboras où nous évoluons. »

    Quelles relations sont entretenues entre le club niçois et les partenaires privés ?


    « L'accession en fédérale 1 a permis de multiplier les partenariats avec les acteurs économiques privés. Historiquement, nous disposons depuis 6 années du soutien d'un partenaire majeur : le groupe Allianz. Plusieurs acteurs locaux ont rejoint Allianz en tant que partenaire majeur la saison dernière dont le groupe Ippolito et Beef House. Notre partenariat privé a dépassé le 1M€ l'année dernière avec +40% de progression. »

    Depuis 2017, Le Club niçois est partenaire de la fédération écossaise. Quels bénéfices le Club niçois en retire-t-il ?


    « L'intérêt est réciproque, le club tire profit de la présence de jeunes joueurs issus des M20 internationaux écossais qui eux bénéficient de temps de jeu sur une division qui permet de parfaire leur formation. »


    EQUIPE


    Quelles sont les objectifs pour l’équipe en ce début de saison ?


    « Confirmer les résultats exceptionnels de la saison passée, rajeunir l'effectif pour pouvoir prétendre à terme à la montée. »

    Quelle place à la rugby féminin dans le Club ?


    « La place est historique puisque le Rugby féminin est présent à Nice depuis plus de 30 ans. Nous travaillons à développer la formation des jeunes joueuses pour alimenter notre 1.

    Les filles font partie de l'ADN du club. »


    PARTENARIAT AMOS


    Depuis 2 ans, les étudiants d’AMOS Nice se professionnalisent grâce à leur investissement sur les matchs à domicile, quels bénéfices le club tire-t-il de cette collaboration ?


    « Les jeunes que nous recevons sont déjà sensibilisés à ce qu'est un événement sportif, ils sont désireux de continuer à apprendre et lors des journées de championnat apporte une aide précieuse sur la mise en place, l'accueil du public et des partenaires, le rangement, le réceptif. Réciproquent, ils peuvent découvrir de l'intérieur ce que sont les exigences du métier, d'un club. »

    Un grand merci à Monsieur Patrice Prévôt pour sa disponibilité ainsi que pour renouveler, chaque année, sa confiance envers AMOS Nice et nos étudiants.



    Patrice prévôt, Président du Club niçois au côté de Christian Estrosi, maire de Nice et Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes.

    Propos recueilli par Angela Valente, chargée de communication et développement de AMOS Nice

    Plus d'actus :