• Projet Mont-Blanc : pari réussi pour deux AMOSciens

    C’est l’heure du débriefing pour les deux étudiants du campus AMOS Paris à la tête du Projet Mont-Blanc. En effet, les 26, 27 et 28 juillet derniers, Adrien et Baptiste ont repoussé leurs limites pour vivre une expérience extraordinaire : gravir le Mont-Blanc, le plus haut sommet d’Europe. Retour sur leur expédition en vidéo, entre émotions fortes et paysages à couper le souffle.

     

    L’aventure résumée en un mot

    Adrien : « Inoubliable. L’ascension du Mont-Blanc, c'est un mélange unique de peur, d'excitation et d'extase ! C’est mettre sa vie en danger pour contempler l'Europe de son plus haut sommet... »

     

    L’aventure résumée en un moment-clé

    Baptiste : « Je me souviens de notre progression sur la dernière partie de l’arête des bosses, à une centaine de mètres du sommet, entre le blanc du glacier et le bleu du ciel. Nous avons aperçu le sommet et compris qu’il ne nous échapperait pas. C’est incroyable comme la détermination et l’envie paient après tant d’efforts ! »

     

    L’aventure résumée en un obstacle à surmonter

    Baptiste : « La descente du sommet indéniablement, entre les jambes cotonneuses, la fatigue extrême et mon envie irrépressible de manger un « vrai » repas… Essayez de vous nourrir exclusivement de Granny Choco pendant deux jours et vous vous découvrirez une passion pour la gastronomie savoyarde ! »

    Adrien : « De la préparation à l’ascension, tout est difficile dans une aventure comme celle-ci. Mais, sans hésitation, le plus dur fut le manque de sommeil ! Entre l'angoisse et l'altitude, j'ai dormi moins de 5 heures lors des deux nuits passées au refuge. L'insomnie à + de 3000 mètres d'altitude, ce n’est clairement pas une bonne expérience ! Malgré cela, l'adrénaline m'a transporté et m’a poussé jusqu'au sommet. »

     

    Conseils aux étudiants qui souhaiteraient relever le défi

    Adrien : « Croyez en vos rêves ! Même s’ils vous paraissent impossibles à réaliser, foncez. Ne repoussez pas vos projets au lendemain. Quelque soit l'objectif, il faut être rigoureux, discipliné et s'investir chaque jour un peu plus. Baptiste et moi, nous espérons que notre aventure servira de porte-drapeau et sera une source de motivation pour tous les étudiants ! Enfin, je voudrais remercier Rodolphe Denis, Directeur du campus parisien, Christina Carabin, Chargée de communication et toute l'équipe d'AMOS. Grâce à leur aide et soutien, nous avons pu donner le meilleur de nous-mêmes ! »

    Baptiste : « Outre une préparation physique et mentale minutieuse, il faut que le sommet soit une obsession pour vous ! L’alpinisme est un sport où l’on repousse ses limites, d’où la nécessité d’avoir une volonté qui résiste à toute épreuve. C’est un challenge qui marque une vie. Et puis, les personnes qui vous accompagnent conditionnent réellement votre ascension. Avec Adrien, on a développé une complicité qui nous a conduit jusqu’au sommet sans problème. De même, notre guide François nous a été d’un immense soutien ! Je remercie également l’équipe AMOS pour nous avoir donnés de précieux conseils et soutenus depuis le début. A cela s’est ajouté le soutien de nombreux étudiants sur nos réseaux sociaux, on ne s’y attendait pas ! A présent, je souhaite organiser une seconde expédition AMOS Mont-Blanc l’année prochaine. Alors, si vous avez une âme d’aventurier, contactez-moi !

     

    Plus d'actus :