CHEF DE PROJET WEB MOBILE

Comment devenir Chef de projet web mobile dans le domaine sportif ?

Le développement exponentiel du numérique et des supports connectés qui l’accompagnent n’ont fait que créer de nouveaux métiers pour répondre aux besoins de cette nouvelle ère digitale. Internet est par définition un annuaire de sites web, mais l’utilisation accrue des smartphones et tablettes numériques augmente les potentielles connexions sur les applications mobiles. Pour exister sur cette interface, il est donc essentiel que chaque entreprise y compris dans le secteur du sport dispose de sa propre application. Au vu du nombre de métiers qui prennent part à leur création, un chef d’orchestre est indispensable et c’est le rôle du chef de projet web et mobile

Qu’est-ce qu’un Chef de projet web mobile ?

Le chef de projet, quel que soit son domaine d’action, a un rôle de coordinateur des différentes compétences qui interviennent sur le projet et le suivi clientèle au fur et à mesure que le projet avance. Il est donc le référent d’un dossier de A à Z. Cette mission implique qu’il connaisse les bases des différents métiers avec qui il travaille et sache maîtriser à la perfection son champ d’action, en l’occurrence le développement de sites et d’applications Internet sur les systèmes d’exploitation des terminaux mobiles : Android (Google), iOS (Apple inc.), Windows Phone (Microsoft) ou encore BlackBerry OS (RIM). Son planning est réglé comme du papier à musique, car il doit tenir les délais de livraison tout en respectant les critères établis en amont avec le client.

Quelles sont les missions d’un Chef de projet digital ?

Avant même de coordonner ses équipes, la phase de mise en œuvre du projet est cruciale. En effet, selon la structure pour laquelle il travaille, les budgets de l’année à venir sont acquis par des biais différents :

  • Dans le cadre d’une agence, il s’agit de l’appel d’offres, où le client propose un cahier des charges préétabli auquel chaque agence en concurrence renvoie une maquette du projet qu’il visualise pour répondre à la demande. Le prospect sélectionne alors celui qui l’intéresse le plus.
  • À l’inverse, l’annonceur demande à son chef de projet interne d’identifier les besoins de l’entreprise et de structurer tout le projet avant de chapeauter son avancée.

Quelle que soit la structure, cette phase d’élaboration demande au chef de projet web de vérifier la faisabilité du site web souhaité ainsi que son adéquation technico-commerciale avec la stratégie de son employeur. C’est donc un échange préalable avec le client ou ses supérieurs hiérarchiques qui permet de fixer les critères et étapes, le budget prévisionnel ainsi que les délais dans le cahier des charges. Cette première phase effectuée, la mise en œuvre débute. Le chef de projet digital va alors coordonner les équipes de web designers, de développeurs, de rédacteurs ou encore de secrétaires de rédaction qui interviennent à différents moments de la création du site optimisé pour les smartphones ou de l’application. Il vérifie ainsi le respect des différents protocoles tout en faisant un retour régulier à qui de droit sur l’avancée du développement jusqu’au rendu final du projet.

Les qualités et compétences requises pour un Chef de projet web

Au vu des nombreux éléments sous sa responsabilité, le chef de projet web ou mobile se caractérise par plusieurs qualités aussi bien techniques que personnelles. À la fois fin connaisseur des différents langages et logiciels informatiques (datamining, méthodologie Agile et Scrum...), sa curiosité naturelle lui permet de rester au fait des évolutions du secteur digital. C’est également un manager aguerri. Cette maîtrise lui est aussi essentielle dans son travail en équipe que dans l’excellence de son contact client. Ces primocompétences s’accompagnent d’une :

  • Adaptabilité sans bornes. Elle lui permet de comprendre les enjeux et problématiques propres au domaine de compétences de chacun de ses interlocuteurs.
  • Rigueur à toute épreuve. Alliée à une autonomie et une organisation, c’est son meilleur atout pour traiter simultanément la gestion du budget, les délais en vigueur et la satisfaction des critères établis sans qu’un seul détail ne lui échappe
  • Âme de commercial. Qu’il s’agisse du budget ou de remporter un appel d’offres, il est amené à négocier. Pour cela, il doit parfaitement connaître la concurrence.
  • Connaissance dans le secteur du sport pour répondre au mieux à la demande de son entreprise ou du client

Salaires et perspectives d’évolution

Le chef de projet web ou mobile dispose de plusieurs compétences dans des domaines variés. Ceci lui permet d’espérer un salaire brut mensuel autour de 3000 € en tant que junior. Avec l’expérience, son salaire brut mensuel peut avoisiner les 4500 €. En tant qu’indépendant, la rémunération brute mensuelle est plus élevée, car le professionnel paye ses charges lui-même ou du moins une partie.

La demande est très forte et les postes à pourvoir sont nombreux en sortie d’études. Le jeune diplômé peut ainsi travailler en entreprise de création multimédia, en agence web ou de communication spécialisée dans le sport, en entreprise de services numériques (ESN), au sein d’un grand groupe du secteur sportif ou encore au sein d’un cabinet de conseil en informatique. Chacun des types de structures énoncés collabore avec différents secteurs. Il est donc tout à fait possible de trouver des projets liés au secteur sportif pour allier travail et passion. Dans le cas où le sport constitue un domaine de prédilection, monter sa propre structure lorsqu’une certaine expérience et réputation sont acquises reste possible. Plus l’expertise est reconnue, plus des projets et clients prestigieux seront accessibles.

Quelle formation effectuer pour devenir Chef de projet web mobile dans le domaine sportif ?

Diverses formations existent pour se former au métier de chef de projet web ou mobile. Ces cursus autour de l’informatique vont du bac+2 au bac+5. Ils permettent d’acquérir le champ de compétences fondamental à la bonne pratique de ce métier. Cependant la formation en commerce comme complément à ce dernier est rendue pertinente par les divers besoins en gestion, en négociation et en management, et ce plus particulièrement pour les personnes désireuses de travailler en lien avec un domaine spécifique comme le sport. Dans ce cas, un bachelor Métiers du sport est tout indiqué. Les fondamentaux en culture générale, économie ou encore finance lui seront alors transmis sous le prisme du sport. Cette double formation théorique sera donc un réel atout pour acquérir plus rapidement une expérience du terrain de qualité.