CHARGÉ DE PROMOTION

Comment devenir un chargé de promotion ?

Le chargé de promotion booste la vente des produits et des services d’une marque, d’un club, d’une fédération ou bien d’une ligue professionnelle grâce à des offres attractives. Travaillant dans un secteur en expansion, attractif pour de nombreux acteurs, c’est un métier plein d’opportunités.

Qu’est-ce que le secteur du sport ?

Le marché du sport représente au total 38 milliards d’euros en France, Avec une croissance annuelle moyenne de 4,8 %, soit le double de la croissance du PIB mondial, le secteur du sport se porte comme un charme. Le marché des articles joue un rôle important dans le développement de cette économie. De fait, les fabricants et les distributeurs génèrent un chiffre d’affaires total de 12 milliards d’euros. Si l’on prend en compte l’ensemble des activités de production et de services liées au secteur, on dénombre plusieurs centaines de milliers de salariés.

Si le sport business se porte si bien, c’est en partie parce que les Français sont particulièrement friands d’activité physique : 45 % d’entre eux font du sport plus d’une fois par mois, dont 72 % en exercent même une fois par semaine. Mais ils sont également nombreux à suivre les événements sportifs. Que le chargé de promotion exerce pour la vente BtoB (Business to Business) ou la vente BtoC (Business to Consumer), il y a donc beaucoup de travail à faire !

Quelles sont les missions d’un chargé de promotion ?

Le chargé de promotion sport, aussi appelé chargé de promotion et de marketing sportif, est, comme son nom l’indique, un professionnel chargé de promouvoir un produit ou un service sportif. Son but est ainsi de faire rayonner un produit, une gamme de produits, un club, une fédération, une ligue ou une structure spécialisée dans une activité sportive.

Selon la taille de sa structure et s’il travaille en association ou en entreprise il pourra travailler sous la responsabilité du directeur, du directeur commercial ou du directeur marketing. D’ailleurs, selon le type de structure dans laquelle il travaille, le chargé de promotion et de marketing sportif peut avoir des activités différentes. Au sein d’une association, son but sera avant tout de faire connaître l’activité de sa structure et d’obtenir des financements. En entreprise, son but sera de générer du chiffre d’affaires grâce aux ventes de produits ou services. Selon sa structure, son travail sera plus ou moins axé sur l’événementiel ou la vente pure.

Avant de lancer la promotion d’un produit ou d’un service, il participe d’abord à la définition d’une stratégie de prospection dans un secteur géographique précis. Après avoir défini les besoins de ce territoire grâce à une étude de marché, il propose alors des solutions éventuelles et des outils pour y répondre. Le chargé de promotion est un véritable chargé de projet. Pendant la prospection, il organise des rendez-vous avec des acteurs aussi bien privés que publics afin de négocier une vente, un partenariat ou instaurer des actions de fidélisation. Il s’occupe également des relations presse.

Tel un responsable de la communication, pour œuvrer à la promotion du produit ou du service, il élabore un plan de communication qui lui permet de prévoir plusieurs stratégies. Par exemple, cela peut demander d’organiser des événements pour accompagner la promotion des ventes, d’imaginer différents supports de communication visuelle pour rendre l’opération visible ou encore de proposer des réductions exceptionnelles aux clients. Régulièrement, il garde un œil sur les chiffres de vente et informe sa hiérarchie des actions engagées et accomplies.

Les qualités et compétences indispensables d’un chargé de promotion

Le chargé de promotion en sport est évidemment un passionné dans son domaine, qui sait exactement quels sont les enjeux économiques des acteurs sportifs, et qui a donc une bonne culture liée au milieu sportif. Rigoureux et organisé, il maîtrise la méthodologie de projet et connaît parfaitement les outils de communication et de marketing : il doit donc aussi être un chef de projet. Le ou la chargé de promotion et de marketing sportif est donc une femme ou un homme dynamique avec des capacités d’analyse et de synthèse développées.

Outre des compétences professionnelles qui l’aideront dans ses tâches, ce professionnel du milieu du sport doit également être un commercial dans l’âme, qui a la culture du résultat et aime les défis. Par son tempérament pugnace, mais patient, il fédère facilement les personnes autour de lui, à savoir les acteurs dont il a besoin pour mener à bien un projet, mais aussi les collaborateurs de sa structure. Il est donc capable de maintenir un bon rapport relationnel avec tous. Communicant avisé et négociateur habile, il entretient facilement son réseau et sait convaincre les autres de ses idées. Force de proposition, il dispose d’idées originales afin de proposer les meilleures offres. Enfin, mieux vaut s’assurer d’être résistant à la pression lorsqu’on vise ce métier, puisque le chargé de promotion gère quotidiennement un stress conséquent mis sur ses épaules !

Salaires et perspectives d’évolution

Le revenu du chargé de communication et de promotion peut varier selon s’il est débutant ou senior, mais aussi selon sa structure. Par exemple, en milieu associatif sa rémunération sera bien inférieure qu’en entreprise. Ainsi, en moyenne, un débutant bénéficie de 2000 à 2600 euros bruts mensuels (soit 26 000 à 32 000 euros annuels bruts).

Après plusieurs années d’expérience, le responsable de promotion peut évoluer à d’autres postes, notamment en gestion de structure ou bien en marketing et communication et relations publiques.

Quelles formations effectuer pour devenir un chargé de promotion ?

Pour exercer la profession de chargé de promotion, il est nécessaire d’être au moins titulaire d’un bac+3. Toutefois, il est possible de commencer ses études avec un bac+2, comme un BTS MCO (Management Commercial Opérationnel) ou un DUT TC (Techniques de Commercialisation).

À la sortie de ces formations ou juste après l’obtention du bac, il est conseillé d’entrer en bachelor marketing sportif. Par la suite, il peut être avantageux de s’engager dans un master en sport business, en école de commerce ou en école de marketing.

Avant d’accéder au poste de chargé de promotion, il sera utile d’exercer d’abord à un poste avec moins de responsabilités, par exemple en tant que vendeur ou qu’assistant du chargé de promotion. À de tels postes, le futur responsable de promotions peut en effet acquérir de solides compétences en marketing et en négociation.